• Flawless

    J'en ai marre d'entendre des Anna partout, j'en ai marre de pleurer, j'en ai marre qu'il me déteste, j'en ai marre de le détester, j'en ai marre de l'aimer, j'en ai marre d'être bizarre, j'en ai marre d'être malade, j'en ai marre de ne rien dire, j'en ai marre d'être triste, j'en ai marre d'entendre des ''courage, Anna '', j'en ai marre d'écouter de la musique triste, j'en ai marre de ne pas sourire, j'en ai marre d'avoir mal et j'en ai marre de faire du mal à tous les personnes auxquelles je tiens.

    C'est bien connu, la petite Anna  reste seule à la récréation, la petite Anna est idiote, la petite Anna peut crever sur le banc, la petite Anna est juste perdue et personne ne la comprend...

    Il y a un an, j'ai appris que la vie n'était d'une histoire de choix et que la mort était plus proche que l'on peut penser. On m'a dit de ne pas pleurer, de rester forte et de sourire mais regardez-moi. Je vais mourir, je ne sais pas les jours, ni les heures qui me restent. Ils m'ont juste dit que j'allais mourir si je ne prenais pas ses médicaments en attendant un nouveau cœur mais je ne prends pas les médicaments depuis quelques jours, je ne veux pas être dépendante de quelque chose, je ne veux pas qu'on me fasse espérer. Je sais que ma mort approche à grand pas, c'est comme ça.

    Jason  n'est pas au courant, il est mon colocataire, je ne lui ai rien dit et je ne préfère rien dire. Il me déteste, c'est mieux comme ça, je vais mourir dans peu de temps. À quoi bon s'attacher? Demain, il rentre à la maison, il était parti en tournée depuis un an et demi. J'espère qu'il ne va pas remarquer que je suis différente d'avant, que je suis plus fatiguée.

    Je me lève de mon lit doucement, j'ai une douleur atroce au cœur. Je descends les escaliers, je suis épuisée, je prends la boite de mes médicaments pour les cacher dans mon armoire pour que Jason ne les voie pas. Je ne veux pas de pitié, je veux qu'il me déteste comme avant. Pas d'attachement, c'est bien mieux pour lui. Je remonte jusqu'à ma chambre, la boite dans mes mains tremblantes, je les pose dans l'armoire en dessous de mes sous-vêtements. Je me rallonge dans mon lit, morte de fatigue. C'est bien trop dur de me lever du lit, beaucoup trop dur de descendre en bas, bien trop dur de faire quoi que ce soit. C'est ma meilleure amie qui doit me faire à manger par manque de force, je me sens comme prisonnière de mon propre corps, je ne suis plus libre et ça me fait encore plus mal au cœur.

    -  Et ma puce, comment vas-tu? T'as pris tes médicaments?
    - Comme d'habitude, Alice, je me sens mal.
    - Je vais te faire ton plat préféré. Jason  revient demain, tu vas lui dire?
    - Non, s'il te plaît ne lui dit rien.
    - Il a le droit de savoir.
    - Écoute, je ne suis pas son amie, juste sa coloc. Il me déteste, il s'en fiche.
    - Ce n'est pas vrai.
    -Ne lui dis rien..s'il te plaît.

    Elle soupire bruyamment avant de quitter la pièce pour descendre en bas. Je sais qu'elle n'est pas contente de ma décision mais je pense avoir pris le bon choix, je ne voudrais pour rien au monde qu'il est pitié de moi ou bien qu'il me parle comme si il ne me détestait pas. J'ai bien réfléchis pendant un an, je ne lui dirai rien. - Comment vous l'avez sûrement devinez, je n'ai rien dis a Alice pour les médicaments, elle ne sait pas que je les prends plus et je ne préfère pas qu'elle le sache. Je sais très bien qu'elle essaiera de m'en dissuader et c'est hors de question, après tout c'est mon choix, c'est ma vie. Je ne veux pas être dépendante, est-ce mal?

    -Je t'ai rapporté ton dîner, je te le pose sur ton bureau.
    -Merci, c'est des lasagnes. souriant
    -Oui, je sais que tu aimes ça surtout les miennes.
    -Merci beaucoup, merci d'être là.
    -Je suis ta meilleure amie. pause Tu peux te lever?
    -Oui ne t'inquiète pas, tu peux partir, Eliott doit t'attendre.
    -T'en es sûre?
    -Très, vas le rejoindre.
    -D'accord, je t'aime.

    Je lui souris, elle me prend dans les bras avant de sortir de la maison. Je me met assis sur le lit, mes jambes touchent presque le sol, je tremble comme une feuille. J'essaye de me lever en me tenant a la barre avec beaucoup de difficultés, je sens le besoin des médicaments mais je ne veux pas les prendre, pas pour le moment. Jason  rentre demain, je vais sûrement les prendre pour cette occasion, pour qu'il ne remarque rien. Je m'approche de mon assiette, je mourrais de faim. Je me lève ensuite pour aller dans la salle de bain qui est à quelques pas de ma chambre, je sens la fatigue, je sens la sueur s'en est atroce. Alice m'avait déjà préparer le bain, j'enlève mes vêtements et m'engouffre dans la baignoire. Pour ensuite, pleurer toutes les larmes de mon corps. Je ne sais pas pourquoi je suis toujours en vie, je ne prends plus mes médicaments depuis quelques jours. Mon coeur devrait pleurer, mes poumons devraient être à bout. Je ne sais pas pourquoi je vie encore, je ne sais pas pourquoi je respire. Je suis vide.

    Le lendemain

      Hier, j'ai eu des pensées morbides, je me suis imaginer entrain de crever sur le sol tout en pleurant de douleur. Je me suis imaginer que mon coeur s'était arrêter, et que Jason souriait pendant ma mort. Il devrait pas tarder en plus, je ne suis pas prête, je n'ai pas envie de me lever mais je veux le voir. Malgré qu'il me déteste, moi je l'aime. Je me lève de mon lit avec beaucoup de difficultés, je m'approche de mon armoire pour prendre ses maudits médicaments. Je les avale rapidement en soufflant ensuite, je prends mes vêtements pour aller dans la salle de bain. Je prends une douche assez rapidement, l'heure tourne, Jason  va bientôt rentrer et je voudrais être présentable. je me maquille légèrement et me coiffe. J'entends la porte d'en bas s'ouvrir, ça doit être lui. Je descends des escaliers doucement, je suis encore un peu faible malgré les médicaments. C'était bien lui, il était devant moi, valise à la main avec son sourire craquant. Je lui rendis en me précipitant vers lui, il me prend dans ses bras pour ensuite se séparer de moi quelques secondes plus tard.
     
    - Tu m'as manqué idiote.
    -Tu m'as manqué aussi idiot.
    -Je te déteste toujours.
    -Moi aussi.
     
    Il me pousse en riant avant de partir dans sa chambre en revenant cinq minutes après, habiller en costume, il était vraiment très beau. Je le regarde tout en me mordant la lèvre, il me regarde bizarre avant de prendre son portable qui était derrière moi. Il me bouscule, et commence à prendre ses clés de voiture.
     
    -  Tu vas où?
    - Qu'est-ce que ça peux te foutre?
    -Je dois fermer la porte ou pas?
    -Oui, je vais rentrer tard.
    -Très bien.
     
    Je le regarde toujours, il avait son portable dans les mains, il compose un numéro. 
     
     
    - Bébé, j'suis rentrer de la tournée.Oui, toi aussi tu me manques.J'arrive de suite_Tu vas passer la meilleure journée de ta vie, je suis en pleine forme _Je t'aime aussi
     
    Il raccroche . Adossée à la porte , je le fixe .
     
    -T'es en couple?
    -Ouais, un problème?
    -Non.
    -Ok, allez ciao. partant
     
    Après qu'il ait fermer la porte, je tombe par terre. Ma respiration devient lourde, il fallait mes médicaments mais j'étais beaucoup trop loin. Je devais essayer de respirer normalement, mais c'était trop dure. Il était en couple.
     
    J'étais coucher sur le sol depuis maintenant une heure, je ne voulais pas bouger, j'avais très mal et Jason  n'arrangeait pas les choses. Pourquoi il était en couple, pourquoi maintenant. De toute façon, je ne dois pas rêver, je vais mourir, je ne peux pas être avec lui ou même avec quelqu'un d'autre. La porte d'entrer s'ouvrit brusquement, c'était Alice, elle me regarde choquer et me prend par la taille pour me lever. Elle m'assit sur le canapé, ma respiration était lente, je voulais pleurer, Jason  était en couple et ça me faisait mal, vraiment mal.
     
    -Tu n'as pas prit tes médicaments?
    -J'en ai pris dès que je me suis lever.
    -Je vais t'emmener au médecin, tu ne peux pas continuer comme ça, les médicaments ne font rien.
    -Je vais très bien.
    -Non, tu ne vas pas bien. Je peux voir dans tes yeux la douleur et l'envie de pleurer alors s'il te plaît, pas devant moi Anna.
    - Je suis désoler. pleurant
     
    Elle avait raison, j'étais malheureuse, triste d'avoir une putain de maladie au coeur, triste qu'il soit en couple, triste de cette vie merdique. Alors quoi? C'est vrai, je l'avoue, je suis stupide, triste sans arrêt mais je suis humaine.
     
    Je suis anna jordan  perdu, triste, solitaire et malade.
     
     
     
    <<<<<<<<

     
     Anna, tu as un cœur. C'est pas merveilleux? tu vas enfin être heureuse, vivre ta vie à cent pour cent. Je suis si fier, ton coeur est enfin arriver, les miracles sont possibles, tu vois? 
     Je ne veux pas me réveiller, je veux rester dans ce rêve merveilleux, je veux que Jason  me dise que les miracles sont possibles. Mes yeux s'ouvrent à mon grand désespoir, mes larmes coulent, mon coeur se serre, ma respiration devient de plus en plus forte, les pleurs de plus en plus fort. Ce rêve vient de m'achever, je me sens comme une fleur fanée. C'est si triste la vie. C'est quand j'ai eu ma maladie que je me suis dis que les choses qu'on ne croit pas qu'ils vont nous arriver, arrive. Et c'est malheureux. Je voulais pas être comme les autres mais je voulais pas être malade. Je voulais être différente pour Jason mais il en a préférer une autre. Je suis pas triste, j'essaye de ne pas l'être mais je crois que la vie est faite pour me décevoir. Suis-je vraiment faite pour vivre dans ce monde? Si j'ai eu ma maladie ce n'est sûrement pas pour rien, je ne devais pas rester dans ce monde longtemps. Je ne suis pas triste..
     
    - Anna?
    - Ou..oui. se ressuyant le visage
    - Arrêtes de pleurer.
    - Je ne pleure pas, j'ai juste une poussière dans l'œil. souriant
    - Je déteste que tu me mens. Viens dans mes bras?
    - Je croyais que tu me détester?
    - Tais-toi et viens-là. 

    Il n'y avait pas d'amour dans son regard, juste un besoin d'affection. C'était douloureux. Je le prends dans mes bras en le serrant aussi fort que je le peux et pleure. Je ne sais pas pourquoi je me suis effondrer comme ça, je n'aime pas qu'il me voit comme ça mais j'avais besoin de ressortir ma peine d'une façon et c'était en pleurant. Je n'allais pas lui dire que j'avais une maladie, je n'allais pas lui dire que j'étais triste qu'il soit en couple et je n'allais pas lui dire que je suis folle de lui depuis le jour que je l'ai rencontrer. La vie est faite comme ça. Si il est heureux avec sa nouvelle copine, je le suis aussi enfin je ferai croire. Hey oui, je suis anna jordan  et je cache bien mon jeux. 

    - Si je te pose une question, crois-tu que tu vas me répondre sans m'insulter?
     - Je ne sais pas.
    - Alors j'essaye, pourquoi tu pleures?
     
    Je ne savais pas quoi lui répondre, je le regarde dans les yeux. Mon regard se baissa rapidement pour chercher une réponse à sa question, un mensonge.
     
     - Mes parents me manquent.
     
    Oui j'ai trouver que ça, de toute manière ce n'était pas faux. Mes parents me manquaient. Les rires de la maison me manquent mais j'avais tout abandonner pour vivre mes rêves. Je voulais devenir une grande musicienne et rien ne s'est passer comme prévu. Le piano s'était toute ma vie. L'audition avait commencer, j'avais inviter mes parents à venir, ils ne sont pas venues et j'ai rater l'audition parce que j'avais dans l'espoir qu'ils m'abandonnent pas. Pour eux, c'était moi qui avait abandonner la famille pour un truc complètement stupide. Mais c'était pas quelque chose de stupide, c'était mon rêve.
     
    - Je suis désoler.
     
    Jason  savait l'histoire par coeur, je lui avais tout raconter lorsque j'étais complètement soul. Il m'avait proposer de venir en tournée avec lui pour que mon rêve se réalise et j'ai dis non. J'ai dis non parce que c'était de la pitié pour moi et de toute façon à l'heure d'aujourd'hui je n'ai plus aucune force physique. C'était un beau rêve qui ne s'est pas réaliser. Le pire dans tout ça, c'est que pour moi le plus triste, c'est de savoir que jason  n'est pas le mien. Je m'en fous de ce rêve, je m'en fous de ses médicaments, je m'en fous que mes parents m'en veulent. Je veux Jason  pour moi toute seule mais je n'ai pas envie de le briser quand je serais plus de ce monde alors mes sentiments vont rester dans mon coeur jusqu'à la fin de ma minuscule vie. Vous devez sûrement vous dire mais merde cette fille est complètement stupide ou quoi. Je vous comprends. Je suis stupide de l'aimer, je suis stupide de ne pas être aussi triste pour mes parents et pour ma propre santé. Mais l'amour est stupide alors je m'en excuse. Excusez-moi d'être follement amoureuse d'un mec merveilleux et stupide à la fois. Il me déteste, je l'aime. On dirait un stupide livre de romance et de drame. Mais nous, on est différent de tout ça, il tient quand même à moi et je le sais très bien.
     
    - Jason ?
    - Ouais?
    - Pourquoi on se déteste?
    - Parce que c'est comme ça. 
    - Pourquoi tu fuis tout le temps?
    - Pourquoi tu pose tout le temps des questions merdiques? 
     
    Je ne répondis pas et m'allonge dans mon lit. Jason  claque la porte derrière lui, j'en frissonne tellement qu'il a été brutal. Je ferme mes yeux, des images me viennent en tête. La journée que j'avais passer a Disney Land, il y avait Alice, Eliott son copain et Aden, mon ex-copain qui est désormais mon ami. C'était une journée parfaite. J'avais pas de maladie, les sourires était vrais, les rires que nous échangions était réelles et c'était merveilleux de se sentir libre et joyeux. Je me sens tellement fatiguer et le pire c'est que personne n'est vraiment là pour moi dans ces instants. Alice est avec moi, la plupart du temps mais je sais qu'elle veut être avec son copain parfois et ne pas s'occuper de moi comme un bébé de deux ans. Aden, lui est partit avec sa nouvelle copine à Paris, la ville de l'amour et je suis contente pour eux. Ils ont la vie devant eux, ils ont de la chance et parfois j'aimerais tellement être a leurs places. Je veux vivre finalement, je veux un copain qui m'aime, je veux une belle vie sans tristesse. Mais la vie n'est pas facile et je compte sur mes doigts pour savoir le temps qu'il me reste, c'est douloureux.
     
    J'aurai voulu lui dire que j'étais désoler de ses questions stupides mais dans notre relation ce n'est pas comme ça. On se déteste mais on s'aime à la fois, c'est bizarre mais en même tant nous sommes étranges.
     
    - Tiens une lettre. 
    - merci.
     
    Je n'aurais jamais dut l'ouvrir, mes larmes dévalaient mes joues et j'étais complètement stupide de ressentir de la tristesse. J'avais l'impression d'être égoïste et sans coeur. Je ne voulais pas qu'elle parte, je voulais qu'elle reste au prêt de moi. Qui va m'aider quand elle sera partie? Qui va me redonner le sourire?
     
    Je suis anna jordan, et je suis encore plus seul qu'avant.Ils m'abandonnent tous.
     
     
    <<<<<
     
    Anna,
     
    Je m'en excuse. Je suis à bout. C'est tellement difficile de s'occuper de toi à temps plein, mais ce n'est pas de ta faute, je le sais bien. J'ai besoin de retrouver ma vie de couple alors je pars pendant quelques temps à Sydney. Ne m'en veux pas. Tu sais que je suis toujours là, c'est juste que j'ai besoin de temps pour moi et pour Eliott. Si tu as besoin, appelle-moi, tu sais qu'il n'y aura pas de soucie. Jason  est de retour de toute façon, tu n'es pas seule maintenant. Je sais que votre relation est compliquée, mais dit-lui s'il te plaît, il doit savoir. Écoute moi pour une fois. - Je suis désolé de t'écrire, j'aurais voulu te le dire en face, mais ça serait douloureux de te voir en te disant ça.
                                                                                                                               Je t'aime ma puce.                                                                                                      
    Alice.
     
     
    J'avais l'impression d'être lâché, c'était quelques choses de dure de ressentir ça. J'aurais voulu lui dire en revoir, de la serrer dans mes bras, de lui dire que je l'aime énormément, mais elle est partie sans même me dire bye. C'était affreux comme sensation. J'étais égoïste, je m'en voulais à moi-même de l'être autant. Mon coeur est serré dans ma poitrine, j'ai l'impression de ne plus respirer à cause des larmes et de la tristesse qui me ronge. À ce moment-là, j'aurais aimé dire à Jason  que j'avais besoin de lui, que j'avais besoin de ses bras et qu'il me réconforte, mais notre jeu était de se détester. J'avais envie d'appeler à l'aide en criant, mais ma force était de zéro. Pour une fois, j'avais envie de briser notre règle et d'aller le voir en pleurant, sans dire quoi que ce soit, mais je n'ai rien fait parce que je devais faire la forte même si à l'intérieur j'étais faible. Je me suis mise à écrire, vas savoir pourquoi, j'en avais besoin. Mes parents me manquent.  
     
     
    Maman, papa, je ne sais pas pourquoi je vous écris. Vous me manquez. Les rires de la maison me manquent. Nos disputent me manquent. Nos conversations me manquent. Tout me manquent. Je suis vide à l'intérieur de moi. J'ai besoin de vous, finalement. J'ai besoin d'aide. Je suis si seul. Mon rêve est brisé, mon coeur n'arrive plus. J'ai une maladie du coeur, je suis désolé de vous le dire comme ça, je ne veux pas vous le dire en face ou même vous appelez. Ce serait beaucoup trop dure. Désoler de ne pas être la fille parfaite a vos yeux. S'il vous plaît. J'ai besoin de votre aide. Save me.
     
     
    Je voulais leurs envoyer, je le voulais au plus profond de mon coeur,  mais à la dernière minutes j'ai tout effacé et je suis partie dormir en pleurant comme mon habitude. Après tout, j'étais anna jordan  une pauvre idiote.
     
    Le lendemain
     
    Je me réveille en sursaut à cause d'un bruit d'éclats de verre, je soupire bruyamment avant de me lever de mon lit. Je prends mes médicaments pour tenir le coup aujourd'hui, je m'avance vers la cuisine. Jason  était habillé d'un jogging et d'un débardeur blanc, il était en train de ramasser les bouts de verre sur le sol. Il jette les éclats de verres à la poubelle et pose son regard vers moi, il me regarde de haut en bas. Je m'installe sur la chaise, il avait toujours le regard poser sur moi ce qui me rendait rouge comme une tomate. 
     
    - Arrête de me regarder.
    - Tu as les yeux rouges.
    - Je viens de me réveiller, c'est normal.
    - Prends moi pour un con aussi.
    - S'il te plaît..
    - Quoi? Me dit pas encore que c'est à cause de tes parents cette fois parce qu'il n'y a pas que ça. Dis-moi putain! 
    - Je vais très bien, mêles-toi de ce qu'il te regarde.
    - T'as raison, vas te faire foutre la prochaine fois!
     
    Pleure pas anna Pleure pas. 
     
    - Jason?
    - Quoi?
    - J'ai besoin d'aide. 
     
    Il me regarde sans comprendre. Je me lève de la chaise en me jetant dans ses bras, je pleure, je ne pouvais pas les empêcher de coulait cette fois. J'avais trop de douleur en moi. Je vous promets qu'au fond de moi, je voulais l'embrasser, lui murmurer que j'étais désolé de lui mentir constamment, que j'avais une putain de maladie de coeur, que je pouvais mourir dans un instant, que j'avais que très peur de temps pour lui dire que je l'aime. Mais je n'ai rien dit. Il avait ses mains autour de mon corps fragile. Ma tête était posée sur son torse, il remonta doucement une de ses mains pour me caresser les cheveux pour m'aider à me calmer. J'avais besoin de lui dire que j'avais une maladie, je devais être franche, mais je voulais qu'il m'aime pas par pitié.
     
    - Anna?
    - Ou..oui. 
    - Suis-je la cause de tes larmes?
    - Non.
    - On se déteste Anna.
    - Je sais.
    - Mais je t'aime quand même.
    - Moi aussi.
    - Nous sommes bizarre.
    - Non, on veut se protéger.
     
    Il ne dit rien et m'embrasse le front avant de se détacher de moi. J'avais l'impression d'être seul à nouveau sans ses bras pour me protéger. Je le regarde s'éloigner de moi, je voulais le suivre, mais je n'avais pas envie de le déranger. Notre conversation était déjà longue et sincère pour une fois. C'était merveilleux et j'en étais heureuse. Il m'a dit je t'aime, j'aurais voulu qu'il soit amoureux, mais il est en couple et je dois être joyeuse pour lui malgré mon envie de pleurer et lui supplier d'être avec moi.
     
     
    tu es toute seule avec ta maladie qui te gâche la vie
     
     
    <<<<<
     
    Je me pose des questions stupides et complètement inutiles. Je me demande juste pourquoi. Pourquoi toutes ses choses douloureuse? Pourquoi ça arrive a moi? Chacun de nous sait déjà poser ses question au moins une fois dans sa vie et personne n'était la pour répondre. Je m'étais imaginer avec des enfants, un marie, une vie parfaite et longue. Mes rêves ne vont pas se réaliser, c'est terminer je ne vais pas guérir. Ça aurait dut être punis, je n'aurai jamais dut avoir une maladie, je n'aurai pas dut être ici entrain de pleurer au sol avec plein de médicament autour de moi et mes mains remplis de sang. J'aurai dut être heureuse et libre. La vie n'est qu'un chemin court finalement.  Je me sens mal, ma respiration est lente, mon coeur est meurtris, mes penser vont subitement a Jason . J'ai envie de partir loin de là. C'est dans ses moments que j'ai envie de mourir malgré que j'ai envie de vivre en même tant. Je suis difficile a comprendre mais c'est difficile de vivre dans ses conditions. Je suis perdu, je suis seule, je me sens mal. Je me rappel de tout ses insultes a l'école, je pleure encore plus. J'entends encore les anna, tu n'est qu'une merde, anna, tu n'est qu'une idiote, anna, va crever. Personne ne me comprends. Personne ne veux m'aider. Je suis inutiles et j'ai peur de mourir.
     
    Je compose le numéros d'Alice, j'avais besoin de parler malgré les pleures faut que je lui parle. Je tombe sur la messagerie a mon plus grand désespoir, je soupire et lui laisse un message.
     
    - J'abandonne Alice. J'ai plus la force de me battre, j'ai plus la force de rien. J'ai penser a Jason , j'ai vraiment penser a lui et je peux pas lui dire. Je préfère abandonner, je ne suis plus d'attaque. Je me sens vide a l'intérieur de moi, mon coeur est comme des morceaux de verre, ils sont tellement brisée qu'on ne peux plus le refaire. Je crois que j'ai besoin d'aide. Oui j'ai besoin d'aide. J'ai besoin qu'on me sauve. 
     
    Finalement j'aurai pas dut. J'ai balancer mon téléphone contre le mur de ma chambre vide, je vois le sang sur mes draps et mes larmes s'arrête d'un coup. Ma bouche est ouverte, je regarde les draps avec un regard vide et perdu. Je prends ma lame qui était encore sur le lit, je la pose sur mon bras sans bouger. Je revois le regard de Jason , je repense au élèves méchant du lycée, je repense a tout les moments avec Alice, je repense a mes parents, je repense au parole de Jason  douloureux. Personne ne tient a moi. Prise d'une pulsion, je serre ma main contre la lames, je sens tellement de douleur a ce moment que je ne pense même pas a la douleur de la lame sur ma peau. Je me sens faible. Je ferme les yeux une seconde avant de me calmer, j'ouvre ma main, la lame tombe sur mon lit avec plein de sang sur celle-ci. Ma main est totalement en sang, je n'ai pas peur. Je regarde sans expression. Je me sens vide. Tellement vide. Le visage de Jason  refait réapparition dans ma tête, son sourire, son magnifique sourire. Je sourie a mon tour en pensant a ça. Ce n'était pas un sourire joyeux. C'est juste que je l'aimes et c'est tellement triste. 
     
     
    <<<<<<
     
    Le lendemain
      
    - Anna !!
     
     
    Je sens Jason  qui me bouge dans tout les sens, j'ouvre les yeux endormis. Il me prends dans ses bras d'un coup, je regarde autour de moi. Je comprends sa panique, il y avait mon drap et ma couverture remplit de sang sur le sol. Mes bras était couvert de sang, je le regarde sans expression. J'allais lui dire quoi cette fois? Ce n'est pas du sang c'est de la peinture. J'étais stupide mais je profite de ses bras.
     
    - Putain il ta prit quoi a faire ça. 
     
    Je ne savais pas quoi dire, j'étais perdu. Il s'inquiète pour moi, c'est étrange. 
     
    - Répond-moi! 
    - Je..euh..
    - M'abandonne pas toi aussi.
     
    Je ne comprends pas. M'abandonne pas toi aussi? Je voulais lui demander des explications mais je n'arriver pas a parler, j'avais pas envie de parler. J'étais très faible. Il me regarde dans les yeux, il me prends comme une princesse pour m'emmener dans la salle de bain, il m'enlève mon pyjama en laissant tout de même ma culotte. il m'engouffre dans la baignoire, mes bras au contact de l'eau picote, ça fait tellement mal. Je grimace, il me lave doucement et me rince. Il me ressort de la baignoire en me mettant une serviette autour de la taille, il me reprends dans les bras en soufflant.  

    - Ne refais plus jamais ça.
    - D'accord. 
    - Promet le moi.
    - Non.
     
    Il soupire, j'aurai voulu lui promettre mais je n'aurai probablement pas tenu ma promesse. J'étais triste, je ne voulais pas de la pitié et j'ai de la pitié maintenant. Je voulais lui dire de partir pour me laisser seule mais je n'arriver pas a le dire. Je voulais qu'il reste dans mes bras pour l'éternité si il le faut. J'aurai voulu l'embrasser comme jamais. J'aurai voulu tellement de chose a ce moment là mais je n'ai rien fais comme toujours. 
     
    - Je te déteste pas.
     
    Quoi? Non, pourquoi me dit-t-il ça? Je voulais pas le faire souffrir après ma mort. Je voulais qu'il me déteste, merde non. Il a peut-être pitié de moi pour me dire ça? Je veux qu'il me déteste, je ne veux pour rien non monde être la cause de ses larmes quand j'aurai quitter ce monde. Je m'éloigne de lui un instant. 

    - Tu devrais.
     
    Il me regarde bizarrement sans dire quoi que ce soit. Je le bouscule en passant a côté de lui, je retourne dans ma chambre. J'enfile des vêtements propres, j'ai une idée pour qu'il me déteste et je sais que la il me détestera en voulant ma mort. Je ressors de ma chambre, j'ai tellement de douleur mais faut que je le fasse. Je marche difficilement jusqu'à sa chambre, son téléphone est poser sur son bureau. Je le prends pour envoyez un message a sa copine en lui disant qu'il la quitte et qu'il la trompe. Je vais sur twitter, il est connecter et je dis a quel point il déteste les pimbeches. Et je sais très bien qu'il va m'en vouloir, et je sais très bien que je vais être encore plus seule et triste mais je n'ai pas envie qu'il souffre puis au fond je sais que Jason  va arranger les choses avec ses fans et sa copine.
      
    Je suis anna jordan  et je crois..je crois que je suis folle de faire ça.
     
    <<<<
     
    Je suis tellement épuisée, j'y arrive plus. Jason  me déteste, il m'a dit que je n'avais pas de cœur, que j'étais une fille dégoûtante et qu'il me détestait. Ses paroles m'ont achevé, je me sens tellement stupide d'avoir fait ça, mais c'était pour son bien. Je veux le voir heureux, s'il me déteste tout ira mieux pour lui. Je suis malheureuse, je sens comme un vide, mon cœur est serré dans ma poitrine, mes larmes n'arrêtent pas de couler pourtant, j'essaye de les ralentir, mais j'ai l'impression que je vais étouffer si je fais ça. Il doit me prendre pour une actrice après m'avoir vu mal. Pourquoi j'ai fait toutes ces choses stupides ? Pourquoi je n'y arrive pas sans lui ? Mon cœur se saigne, j'ai plus envie de rien, j'ai plus envie de faire semblant, j'arrête. C'est terminer. Plus de médicaments. Moins de forces. Moins d'heures de survies. Tant mieux. Ma mort approche à grand pas, je commence à être ravie, c'est égoïste? Stupide ? Mais je n'ai plus rien. Pourquoi essayer de survivre si c'est pour être malheureuse? Je suis loin d'être idiote, personne ne m'aime. Personne. Et ça me fait un putain de mal au cœur. Je voudrais crier, crier tellement fort que ma douleur disparaît dans le vent, mais je n'ai rien fait à croire que j'aime souffrir.
     
    Pendant plusieurs mois, je n'avais pas été à l'hôpital et putain qu'est ce que ça me faisait du bien, plus besoin d'entendre des « courage Anna  » Mais merde qu'ils arrêtent, je ne suis plus une gamine, on peut me crier que je vais mourir ça ne me fait plus rien, j'ai perdu. Je suis perdue. J'ai plus envie de pleurer, j'ai envie de mettre des coups partout, je suis en colère, en colère d'avoir une maladie, en colère sur moi même. Je voudrais partir, je voudrais tellement partir s'il vous plaît, je me sens tellement mal. J ' ai à peine le temps de décrocher un appel que la voix m ' arrache les oreilles .
     

    - C'est Alice, s'il te plaît n'abandonne pas, comment je vais faire sans toi moi hein? Pense à moi, pense à ta famille et a Jason. Tu sais très bien que ça va nous briser, sois forte et bats-toi.

    - Mais j'y arrive plus, j'en ai marre de me battre. C'est tellement difficile de vivre avec ça, tu peux pas comprendre arrête de te mettre à ma place, personne ne peux. Les médecins essayent de me donner de l'espoir, mais j'en ai plus. Je voudrais être seule maintenant, je veux plus que tu me parles, je veux que personne me parle. Laissez-moi tranquille, vous m'abandonnez tous, vous savez faire que ça et tant mieux, quand je serai morte personne sera sur ma tombe à pleurer. Je serai ravie maintenant laissez-moi, je vous en pris. Laissez-moi.
     
     
    Je regrette déjà mes paroles, mais je veux que tout le monde soit joyeux, je veux que personne ne souffre pendant ma mort. Es-ce mal de penser à eux ? Ça fait de moi une mauvaise personne ? Excusez-moi. Pourtant, j'essaye d'être quelqu'un de bien, une personne qui pourrait changer le monde, qui pourrait changer les points de vue négatifs, mais je suis une personne négative au quotidien. J'aurais vraiment voulu être cette personne aux pensées positives, mais je ne le suis pas. C'est difficile. Avant ma mort, j'aurais voulu dire en revoir à ma famille, mes amies de l'époque, à ma Alice et à Jason, mais j'ai déçu toutes ces personnes en les blessant. Je suis une personne mauvaise, ça me blesse tellement. Mon cœur n'arrive plus à suivre. Tellement c'est difficile.
     
    - Tu m'expliques?
    - Que voudrais-tu que je t'explique?
    - Pourquoi tu pleures encore ?
    - Je croyais que j'étais une personne dégoûtante et sans cœur.
    - Tu n'as pas répondu à ma question.
    - Tu n'as pas répondu à la mienne.
    - Tu joues a quoi sérieusement? Tu veux me rendre dingue, c'est quoi ton putain de problème avec moi! J'essaye d'être gentil malgré ce que tu m'as fait, toi tu me prends de haut. Arrête.
    - Je veux tout simplement que tout soit comme avant.
    - Quoi avant? Quand je m'en fichais de toi, que je faisais semblant de te détester ?
    - Oui... Je voudrais que tu me laisses tranquille.
    - D'accord alors viens pas pleurer par la suite.
     
    Pleure pas. Pleure pas, Anna. Respire, souffle un bon coup. Allez, tu n'es pas faible.
    Et merde. J'étais tellement faible, je ressentais de la colère puis de la peine, j'étais déçue de moi-même, mais c'était pour le bien de Jason . Il m'en veut, je sais très bien qu'il m'en veut, je le repousse sans arrêt, mais je ne veux pas le faire souffrir, il est tellement magnifique son sourire et puis sa joie de vivre... Que j'aime ça. Mes larmes coulent de plus belle, la peine me ronge. Mon cœur est comme une flamme, tellement qu'il brûle, mais cette flamme, on ne peut pas l'éteindre.
    Je voudrais écrire, écrire à Jason  avant ma mort avec des mots que personne n'aurait pensé, des mots forts et pleins d'émotions qui auraient pu changer les choses. Une lettre avec de l'amour, mais aussi de la douleur, quelque chose de beau et qui est positif. J'aimerais lui dire que je l'aime, que je fais des erreurs complètement stupides parce que ce que je ressens pour lui vaut toutes ses erreurs, vaut la douleur, vaut ma mort. Son bonheur est-ce qui m'apporte la sensation de ''bien être''. Je ressentirais du bonheur de la haut, du vrai. Pas le bonheur que je montre a tout le monde, ce putain de faux bonheur qui ne vaut rien. Ce bonheur, le soleil qui brille aux éclats malgré la pluie et le vent, ce sourire qui vous fait un putain de mal aux joues, ces larmes de joie juste cette joie de vivre.
     
    Je suis anna jordan , je ne veux pas attendre que la maladie gagne.
     
     
    <<<<<
     
    Je me réveille en sursaut, je me sens faible très faible, j'ai l'impression que ça approche. Mon cœur est lent, mes poumons se serrent dans ma poitrine, mes larmes commencent à couler, mon corps tremble. Faut que j'appelle jason , oui, j'ai besoin. Faut que j'arrive à trouver la force nécessaire, je veux goûter à ses lèvres pour la dernière fois. Je ne suis pas triste, non, je ne suis pas triste de mourir. C'est ainsi, je le savais que je n'allais pas tenir, mais je voudrais juste goûter à ses lèvres. C'est tout ce que je demande. Son visage va tellement me manquer, notre première rencontre, notre première dispute, notre première rigolade, toutes nos premières fois, ensemble, seront dans ma tête, tous nos moments.
     
    - Jason ! jason !

    J'ai réussi, j'ai réussi. Je suis tellement fier. La porte s'ouvre, jason  est torse nu, il est à moitié endormi. Il s'approche de mon lit pour s'asseoir dessus en me regardant sans comprendre, je me mets difficilement dans la position assise pour enfin me jeter sur lui afin de goûter ses lèvres. Nos lèvres sont collées ensemble, mes mains sont sur son cou et sur ses cheveux, je sens la tension monter, je me sens comme forte à cet instant. C'était comme une fusée, tellement se baiser est fabuleux et puissant. Notre premier baiser, je pouvais enfin le dire, j'étais heureuse et je voulais pas mourir, je voulais continuer à l'embrasser pour l'éternité. Nos langues tournèrent ensemble, nous étions comme dans l'espace. Le baiser prit fin, Jason me regarde sans comprendre, je me rallonge dans mon lit, j'ai mis la seule force qui me restait dans se baiser il part de la pièce sans dire quoi que ce soit. J'étais heureuse de l'avoir embrassé, mais j'étais malheureuse parce que je sentais que ce soir, c'était la fin. J'allais mourir. Mourir , c ' est comme éteindre les lumières , une par une . Pour l ' éternité . L ' éternité est un temps qui ne se finit pas quand on est mort . 
     
     
    - tout vas bien , tu peux nous quitter 
     
    tiens , pourquoi alice est là ? 
     
    - pourquoi tu lui dit cela ? 
     
    - parce que je l 'aime 
     
    - moi pas ,  elle peut donc pas partir ! 
                                                                                                    <<<<<<
     
    Pourquoi il pleure ? Il est quelle heure ? Pourquoi je ne ressens rien, je ressens aucune sensation, j'ai juste froid. Je regarde jason  une seconde fois, il est effondré sur le sol. Pourquoi il ne me voit pas ? Il se passe quoi ? Il regarde un cadre photo, je me mets derrière lui pour voir, c'était lui et moi quand tout allait parfaitement bien. Je souris. D'une pulsion, il balance le cadre dans le mur dans face, il se mit à pleurer de plus en plus fort, je voulais le prendre dans mes bras, mais je ne pouvais pas. Pourquoi je ne pouvais pas ? Il m'arrive quoi ? Je... Je suis morte, c'est ça ? Non. Non. Je suis dans un rêve, je ne peux pas le laisser. Il n'avait pas le droit de pleurer, je n'avais pas le droit de partir comme ça. Il se lève difficilement, il essuit son beau visage avec son pull. Il marche jusqu'au salon, je le suivis de près, il y avait Alice et Eliott en pleure. C'est à cause de moi, pourquoi j'avais cette maladie. Alice prit Jason dans ses bras pendant quelques secondes en lui soufflant de rester fort. Alors c'était ça ? La mort. Aucune sensation, juste, le froid et la peur. J'aurais voulu leur dire quelque chose, mais c'était bien trop tard, je voulais leur dire d'aller dans ma chambre pour qu'ils prennent ma lettre qui était sur le lit. Mais j'étais morte, je ne pouvais rien faire maintenant. Comme un arbre perdant ses feuilles , j 'oublie même ce que j ' était et ce que je suis devenue . 
     
     
    - Pourquoi elle me la pas dit. 
    - C'était dur pour elle, elle avait peur que tu l'aimes par pitié.
    - J'aurais pu l'aider à surmonter cette épreuve.
    - Elle était amoureuse de toi, Jason... Ne lui en veut pas.
    - Comment ne pas lui en vouloir ? Elle m'a menti, elle m'a dit qu'elle me détester et moi comme un con, je lui faisais croire que je m'en fichais alors que j'étais complètement dingue d'elle. C'est pour ça que je faisais croire que je n'avais aucun sentiment pour elle pour ne pas la blesser et au final on s'aimait tous les deux sans se le dire.
    - Vous l'avez dit à votre façon.
    - Elle n'avait pas le droit de partir comme ça... En me laissant.
     
    Disons oui alors , oui à n 'importe quoi , juste pour un jour de plus 
     
     
    - elle ne te laissera jamais 
     
    Et puis elle me dit je t ' aime , comme des goûtes de sang tombant dans la neige .
     
    Je suis désolé Jason  Je suis désolé. J'avais envie de crier pour qu'il m'entende, mais il ne pouvait pas. J'étais invisible, j'étais morte et je devais partir dans la lumière sans me retourner. Adieux Jason , Adieux Alice, Adieux Eliott, Adieux mes parents adorés...Puis plus rien , juste des rais de lumières s ' enchaînant vers des moments . 

    flawless


  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:32

    des avis ? 

    2
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:38

    ses pas mal....j'aimes bien la fille en a marre "que sa vie tourne ainsi"et moi je trouve sa cool!^^

    3
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:39

    :) merci !! he mais ta deja tout lu xd

    4
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:40

    je lie un livre de 500 page chaque jour donc....XD

    5
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:40

    wouah la folle 

    6
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:42

    je sais hier j'ai lu:"Sortilège"et se soir je fini(si je peux"Comment se débarasser d'un Vampire Amoureux":)

    7
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:43

    avec une gousse d ' ail ou une haleine de poney xp

    8
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:49

    Non je te donne le résumer:

    Jessica attendait beaucoup de son année de Terminale:

    indépendance,liberté,fetes...Elle n'avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu(on prenonce VladescOU)!

    Adoptée 16 ans plus tot en Roumanie,Jessica découvre avec stupeur qu'elle est fiancée à un prince vampire depuis sa plus tendre enfance,et qu'il

    a bien l'intention de réclamer sa promise.Séduisant,ténébreux,romantique,Lucius est persuadé que Jessica va lui tomber dans les bras.

    Malheuresement,la jeune fille a d'autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie,tout prince vampire qu'il soit.

    Avous que sa te donne l'eau a la bouche comme la fic que tu vas faire pour moiXD?

    9
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:53

    mdr j ' aime pas le nom du mec :) sa fait trop harry potter :) mais ouai tu as raison 

    10
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:55

    C'est vieux et Roumain donc sa colle bien met pour le mettre aux Etat-Unis sais durXD

    11
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:56

    mdr :) chouquette :) 

    12
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:58

    Le pire sais que comme il doit retrouver la fille il vas aller aux Etat-Unis j'ai lu cette partie et Jessica a du boulot

    Et le nom a Jessica en Roumanie et Antanasia...au départ je disait Anastasia tellement c'était dur mes sa vas maintenantXDhe

    13
    Samedi 26 Septembre 2015 à 16:59

    wouah prise de tete xd

    14
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:00

    xd je la savaisXD

    15
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:00

    meme la vampireknightdien et plus simple XD

    16
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:01

    ouai :) ou la chouquettiens !

    17
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:04

    moi je suis 100% VampireKnightdienne!^^

    si tu dit le contraire je te punch!:)

    18
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:05

    tssss :) essaie pour voir !! je vais te faire manger du zero !! 

    19
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:06

    Je fait te faire avalés Kanamer!!

    20
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:07

    beurkkkkk : vomis : c ' est un travestit avec ses cheveux longs clown

    21
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:09

    C'est pour ça que je te le fait bouffé si tu me fait bouffé Zéro c'est clair?!*sort son bazouka remplit de crocs!*(ouias j'ai découper des vampires et alors?....c'était des level E)

    22
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:10

    tu est ..... FOLLE §§§ 

    23
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:11

    -_-ses que maintenant que tu le remarque?

    24
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:11

    non .... J APPROUVE §§§ 

    25
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:13

    Je t'adore et la fic avec Shushu avance?xdT'as mis le titre au moin?

    26
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:14

    oui !! LE TITRE mais la je suis en congé pour cause de crepes au nutella 

    27
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:16

    :0000000 je te déteste!*fait une protestation part rapport au chomage*non au nutella!non au nutella!qui nous pourris le boulot!

    28
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:17

    ou le maillot xd 

    29
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:17
    30
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:18

    :) 6 visiteurs !! c ' est le sucsés !!

    31
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:19

    -_-normal j'arrete pas les aller-retour XD

    32
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:21

    sa sans va et sa revient xd merci pour ton voyage quotidien espece de vampireknightquidien !!!

    wouah les rimes 

    33
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:22

    ienne stp!lol

    pas de quoi;)

    34
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:23

    :) bjr les delires 

    35
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:24

    ses nous!XD

    36
    Samedi 26 Septembre 2015 à 17:25

    et schmit

    37
    Samedi 3 Octobre 2015 à 12:00

    Ecoute "Tears" d'Ensiferum et tu comprendras mon combo-dépression...

    C'est trop bête la vie des fois, et le pire, c'est que raconté comme ça, ça peut très bien arriver à quelqu'un...

    Je suis tellement dégoûtée par la fin, sérieux, je voulais trop que ça finisse bien et puis bin non "trolllllllllllllllll 8D"

    *pleure sur son clavier*

    Par contre, chapeau, c'est super bien écrit, y'a juste la mise en page qui est un peu bizarre u.u

    38
    Samedi 3 Octobre 2015 à 12:12

    mais arrête de pleurer je vais finir par croire que je suis un monstre :) 

    la mise en page ... est affreuse je sais il faut que je la revois ce que j ' arrête pas de me dire depuis un bail ..

    39
    Samedi 3 Octobre 2015 à 12:18

    Ah oui, j'ai oublié de te prévenir, je suis une vraie madeleine et je chiale systématiquement dans les situations suivantes:
    -un perso meurt
    -un perso est triste
    -il arrive un truc pas cool à un perso
    -la vie trolle les persos
    -le correcteur a fait une faute de frappe dans un livre édité à des millions d'exemplaires...

    40
    Samedi 3 Octobre 2015 à 12:20

    hum ... faut - il que je fasse du happy end ? :) 

    41
    Samedi 3 Octobre 2015 à 12:23

    Fais comme tu veux ^^ /je te préviens juste que je suis sensible et que je pleure très très facilement (surtout en ce moment u.u)/

    42
    Samedi 3 Octobre 2015 à 13:30

    ah ... je peux t ' aider ? 

    43
    Samedi 3 Octobre 2015 à 17:46

    C'est bon, c'est normal, t'inquiète pas ^^ j'ai juste quelques problèmes avec mon très raide rythme de travail et puis je stresse trop facilement u.u c'est gentil à toi mais ça va aller je pense ^^

    44
    Samedi 3 Octobre 2015 à 17:48

    ok mais si y a quoi que se soit dis le moi :) tu m ' as beaucoup aider alors je dois te rendre la pareil :) 

    45
    Samedi 3 Octobre 2015 à 17:54

    C'est gentil ^^
    cela dit si tu avais un troisième lobe frontal à me greffer ça m'aiderait x)

    46
    Samedi 3 Octobre 2015 à 17:56

    humm ...sa va être dur ... 

    47
    Samedi 3 Octobre 2015 à 17:59

    Je plaisante ^^ ce serait utile mais on va éviter x)

    48
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:01

    :) il vaut mieux oui :) a moins que tu veuille choper le syndrome summerladingue :)

    49
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:04

    Houlà, je préfère te prévenir: je suis déjà jetée x) /y'a qu'à voir mon comportement IRL pour s'en convaincre ._./

    50
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:06

    xd :) j ' ai vu ton coté fofolle sur ton blog :) 

    51
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:08

    et encore, c'est rien x) par exemple, hier soir j'ai failli foncer dans un poteau, je l'ai évité au dernier moment et après je l'ai montré du doigt avant de m'exclamer "haha! pas aujourd'hui." et de repartir ._.

    52
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:14

    y a du niveau tongue

    53
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:21

    Ouaip. Pense que je suis comme ça... tout le temps. x) mon pauvre entourage

    54
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:22

    oh mon dieu !!! sa doit être marrant :) je vais déco dans pas longtemps 

    55
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:26

    Croise moi dans la rue, la plupart du temps je chante ^^
    Ow ... *air contrit*

    56
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:27

    moi dans la rue il m ' est arriver de danser le gangmanstyle :) ouai dans pas longtemps je go au parc :)

    57
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:29

    Dans la rue, des fois, je parle toute seule de façon tellement sérieuse qu'avec les silences ça fait une putain de conversation téléphonique... je comprends pas pourquoi je suis pas encore en vidéo sur Internet à ce tarif-là ._.
    Tu vas y faire quoi? *question moisie*

    58
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:30

    je vais faire du skate :) et bah moi il m ' est déjà arriver de parler toute seule en croyant que ma mère me suit alors que c  'est pas le cas 

    59
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:33

    Je tiens pas debout sur un skate T_T *je suis une merde* Mais tu croyais qu'il y avait quelqu'un... moi pas x)

    60
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:34

    mdr :) les gens un mystère de la nature !! le skate c ' est ma vie :) et ma vie .. c 'est une connerie par secondes 

    61
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:35

    Yeah. Présente!! le skate c'est une connerie/s ?!

    62
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:37

    ouai :) parce que j ' en fais le soir quand il fait nuit noir 

    63
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:38

    Oh. Ok. C'est pas un peu dangereux?

    64
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:40

    si un peu mais bon 

    65
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:41

    Bon salut j'écris la suite de ma fics sur papier(t'oublie pas la suite de la fics et la vidéo avecXD)Ciao!:)

    66
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:42

    ciao ma hirtylle a demain 

    67
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:42

    Bon, du moment que tu te fais pas mal x)

    68
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:44

    nan après deux ans a me faire des cicatrices j ' ai appris a pas me casser la figure !! ( j ' ai trois big de cicatrice sur le poignet droit qui se voyent trop bien ) 

    69
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:46

    Wooow, ben au moins y'a de la maîtrise ^^

    70
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:46

    ouai :) je m ' y connais maintenant 

    71
    Samedi 3 Octobre 2015 à 18:48

    Baaaah, je sais pas faire. x)

    72
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 08:46

    ça s ' apprend :) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :